MISSION 2013

2013 en images

 

1ere mission 2013 : Elle se déroule du 23 avril au 24 mai 2013.

Quelques achats de matériels à la capitale et départ pour le village dès le 25 avril.

Premières constatations, tous les objectifs fixés à Sid Ahmed par contrat ne sont pas remplis. Les portes ne sont pas scellées, les finitions autour des ouvertures (fenêtres, portes, et aérations ne sont pas faites, les estrades ont été bâclées et il existe un réel risque de se blesser si on les laisse en l’état. Le dallage de la terrasse sous arcade n’est pas fait. Enfin, la chape intérieure ne permet pas la pose de carrelage tant les différences de niveau sont importantes.

Les pénalités prévues au contrat sont donc appliquées. Elles seront compensées en partie par le travail supplémentaire réalisé sous surveillance lors de la mission. Par ailleurs, Djah revient terminer les finitions sous les arcades pour corriger le travail désastreux réalisé par Baha en novembre. Il assurera la correction de la chape et les finitions des ouvertures. Le président, fixe les tableaux, refait les estrades et réalise les dallages extérieur sous arcades et devant la bibliothèque.

Après deux semaines d’intense activité pour rattraper le retard, il faut se projeter vers Graret Leghtar pour peaufiner le projet de poste de santé qui sera conduit en 2014. Les alertes du MAE français nous confortent dans la prise de mesure de sécurité plus stricte que d’habitude, mais tout ira bien et la Gendarmerie Mauritanienne sera très attentive à nous « suivre » et à garder le contact. Taghla a bien été formée aux premiers soins et premier secours, nous lui remettons une petite panoplie de pansements et de médicaments de base. Nous allons aussi expertiser les travaux à faire pour adapter le bâtiment et les futures installations d’équipement dans le poste.

Le directeur de l’école qui s’est installé dans le bâtiment pour en faire un logement de fonction est rappelé à ses obligations et aux décisions prises par le Wali il y a déjà 6 mois. Nous auront l’occasion de souligner ces points de difficultés au Préfet, IDEN, représentant du DREN et bien sur au Wali qui a comme d’habitude la courtoisie de prendre de son temps pour nous recevoir longuement et ainsi recueillir un compte rendu complet de nos observations de terrain.

Le Maire d’AIN SAVRA, le chaleureux et très dynamique Idoumou fera le voyage depuis sa commune pour nous rencontrer chez Zeidane, puis ensuite viendra jusqu’à Madher pour visiter la nouvelle école.

De retour au village après 4 jours de « pause », la peinture commence à couvrir les murs, après le travail de préparation fait par Ely Salem et les petits manœuvres (« Bébé » et Lemine) qui sont venus bénévolement nous aider, les deux couleurs retenues par les mamans et les enfants habillent les murs. Le socle pour fixer le drapeau National est coulé. Nous réalisons une réplique en pierres comme du carrelage (voir page témoignage en images).

Il est temps de ramener le mobilier dans la classe. Ely Salem s’en charge entre deux fuites de son âne. Le nettoyage des chaises et tables puis le montage des pupitres sera fait rapidement si bien que nous pouvons faire la surprise aux enfants le dimanche matin, jour de reprise des cours : Ils vont suivre les cours dans la nouvelle classe jusqu’aux vacances le 25 juin.

Djah signe un contrat pour réhabiliter l’ancienne classe car les pluies de l’hivernage 2012 ont beaucoup plus détériorées le bâtiment que prévu. Il faut couler une armature en béton armé pour ne pas risquer de voir la future bibliothèque s’écrouler d’ici deux ans.

Nous avons fait un repérage des lieux de vente de système photovoltaïque et pouvons ainsi préciser le budget restant nécessaire pour terminer les travaux de l’école lors de la prochaine mission.

L’IDEn d’Atar organise depuis 2012 une remise des prix pour les lauréats du concours d’entrée au collège. Chaque 1er des catégories retenues sont primés : par matières, par école, par commune, etc…au total pas moins de 32 enfants doivent recevoir un prix. Le succès de l’an passé a permis de re-mobiliser les énergie autour du Directeur départemental qui avait essuyé des critiques malgré son investissement auprès des enfants et des enseignants.

Notre ONG a décidé dès l’an passé d’aporter son soutien à cette belle initiative, d’abord en cédant un ordinateur (don de FranceAgrimer) en 2012 pour faciliter l’enregistrement des résultats et le choix des lauréats.En 2013, nous avons remis 38 dictionnaires et une cinquantaine de livres de bibliothèques à notre ami « Arda ». Nous espérons pouvoir vous montrer des photos prises au cours de cette cérémonie mais à laquelle les représentants de Medrassa ne pouvait pas participer car déjà rentrés en france.En tous les cas, nous souhaitons bonne chance aux enfants qui vont entrer au collège.