Flashback

Retour sur l’assemblée générale 2019 :

L’AG a été cette année encore une belle soirée de convivialité et d’échanges. 31 adhérents (sur 40) ont participés aux scrutins, ce qui démontre l’attachement pour décider des actions. Cela apporte encouragements et soutien aux dirigeants.

Une importante quantité de dons (jouets, vêtements, livres, fournitures scolaires) ont été récoltés grâce aux dons des exposants du vide grenier de Lardy, mais aussi à l’initiative des jeunes du service jeunesse de la communauté de commune  entre Juine et Renarde . Un grand merci à tous.

Les forums en septembre ont été tenus sur 4 sites, La Norville, Arpajon, Breuillet et Lardy. En revanche, celle d’Ahun (15 août) et le vide grenier de La Norville (novembre) ont été des bons crus

Les missions 2019 :

L’objectif prioritaire était de réaliser les travaux sur l’école de Tekamourett et de finaliser l’étude de faisabilité concernant l’accès à l’eau potable du village.

La situation concernant Tentemdeje /Lemeileïh se décante. Nous reprenons le travail sur ce terrain pour répondre à l’attente des populations en dehors des jeux politiciens.

A Dakhla, visité en janvier dernier avec Philippe, les travaux d’agrandissement de l’école sont au point mort. Notre intervention va débloquer la situation pour les 123 enfants du village.

Dans un deuxième temps, quelques travaux de finition des sanitaires de notre local, la prospection de futurs projets et bien sûr faire le point avec les autorités locales sur les projets déjà programmés.

En décembre, récupération des dons transportés par José depuis la France.

Tentemdeje / Lemeileïh :

Comme nous nous y étions engagés, et alors que les budgets avaient été provisionnés, l’ONG a entrepris de consolider les finitions à Tentemdeje et faire une école digne de ce nom à Leimeleïh..

Les deux enseignants se sont engagés à assurer la classe à trois niveaux chacun (leur statut ne les oblige qu’à deux niveaux d’enseignement). Les 3 premiers niveaux se retrouvent à Leimeleïh et les « CE2, CM1 & CM2 » sont en cours à Tentemdeje.

Pour permettre le transport, nous avons aidés à la remise en état (version Mauritanienne) d’un véhicule tout terrain appartenant à un vieux monsieur qui s’engage à faire le ramassage scolaire. Le gas oil est payé par les familles. Résultat, trois familles (10 enfants) sont revenus aux villages.

Le beau projet initial n’a pas pu être réalisé, mais les enfants ont une école, des instituteurs et une scolarité sans rupture. Le but de notre ONG a été respecté et nos engagements aussi

Dakhla :

La petite classe n’avait pas de tableau, pas de table ou chaises, le toit était percé comme une passoire. Les murs d’une deuxième classe étaient en cours de construction. Le chef du village est venu à Madher pour nous appeler à l’aide. Le président a amené le maire sur place pour qu’il s’engage devant les villageois.

L‘ONG a apporté du matériel (hors budget prévisionnel) qui était en stock dans notre local. La deuxième classe est hors d’eau et d’air. Les finitions restent à faire ainsi que la clôture et un peu d’équipement intérieur. La première classe a reçu les pupitres donnés par la commune de La Norville.

Le rapport moral est approuvé à l’unanimité.

Compte de résultat 2019 :

Il dégage un excédent de 543,48 euros, malgré la défection du Conseil Départemental de l’Essonne.

La Fondation Insolites-Bâtisseurs–Philippe ROMERO a effectué un versement de 2000 Euros pour le projet TEKAMOURETT et effectué un transfert de sa dotation 2018 prévu sur Tentemdeje/Lemeïleh (Cf. AG 2018).

Les recettes liées à notre activité en France sont, en légère diminution (1667€)

Le coût du fonctionnement de l’association reste stable (1677,36 dont 50% pour le local) soit 0,75 centimes par adhésion.

Les dépenses de tutorat sont couvertes intégralement par des dons affectés à ce poste d’intervention.

L’affrètement de 350 Kg de dons (inclus les tableaux et mobiliers remis par la commune de La Norville) a coûté 940 euros.

En RIM, les dépenses se répartissent en 4 pôles :

  • L’école de Dakhla (382,31 €) et notre local (1371,34 €), non prévus au budget prévisionnel.
  • L’école de Tekamourett et les premiers travaux concernant le puits (3856,32 €).
  • La re-construction d’une nouvelle classe à Lemeileïh et les consolidations de l’école de Tentemdeje (7445,77 €).Il s’élève à 14 400 euros.
  • Le rapport financier, les projets et le Budget prévisionnel 2020, le montant des souscriptions (cotisation annuelle portée à 72 euros soit 6€/mois) sont approuvé à l’unanimité.
  • Budget prévisionnel 2020 :

J’adresse mes très sincères remerciements aux forces de sécurité mauritaniennes, Gendarmerie et Garde Nationale au premier chef, police et armée pour l’attention apportée lors de nos missions sur le terrain.

Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont participé tout au long de l’année à la vie et au développement de l’ONG pour le seul bénéfice des enfants du désert.